À propos

Le Lys noir, fondé  en décembre 2011, fut d’abord l’organe du M6M (Mouvement du 6 mai). Il s’autonomise dès son premier numéro sous la forme d’une revue politico-littéraire publiant un « samizdat anti-moderne ».
Il existe deux formules du Lys Noir.

La première, le journal papier tabloïd (non-virtuel et imprimé à une moyenne de 13.000 exemplaires), compte seize numéros gratuits parus et un dix-septième en préparation pour une impression à l’été 2015.
C’est un trimestriel bien qu’il n’ait aucune régularité de parution annoncée.

La seconde formule, baptisée « Mini Lys Noir », a été lancée en mars 2013. C’est un webzine qui fut d’abord hebdomadaire jusqu’à la fin de l’été 2013. En Automne 2013, le webzine hebdo fut mis en sommeil pour permettre la publication de l’AFU (Action Française Universitaire) l’organe des Étudiants Lys Noirs qui publièrent huit numéros papier tabloïds distribués gratuitement dans le monde universitaire.

Le webzine « Mini Lys Noir » , a repris sa parution épisodique en 2014 Il s’agit désormais d’une formule ponctuelle et réactive collée à l’événement.
Jusqu’à présent, 27 numéros Webzines du Mini Lys Noir ont été publiés.

Constitué d’une rédaction « clandestine » qui ne signe aucun article, sauf avec quelques pseudos fantaisistes, le groupe Politico-littéraire se regarde comme un groupe doctrinal de remise à plat du royalisme français.
La ligne éditoriale du Lys Noir est depuis l’origine influencée par l’esprit « anarcho-royaliste » .
Au fil des numéros, le groupe Lys Noir s’est placé sur une position anti-technologique, mais également sur la défense de « l’Hyper France » et de « l’Homme ancien », révélant ainsi franchement son inspiration bernanosienne revendiquée.

Le Lys Noir est aujourd’hui le principal organe de l’Organisation Georges Bernanos – OGB – qui a remplacé le M6M.

NB – A noter que pendant ses cinq années d’existence,  le Lys Noir a produit ponctuellement d’autres journaux-concepts :
Le Bonnet Rouge (4 numéros pendant la crise écotaxe en Finistère), Arsenal, la revue géopolitique du Lys Noir (dix numéros parus) ; mais aussi  Lys Rouge (un seul numéro) et aujourd’hui « Paris zone de Combat » (PaZoC) dont six numéros ont été publiés depuis avril 2015 par la cellule parisienne « La bienheureuse ».

Au temps où il était encore organisé sous la forme du M6M, le Lys Noir a également publié des livres militants (Le premier consacré à la lutte anti-radars, le second à la défense « à chaud » de Khadafi  pendant l’expédition Sarko-BHL en Libye,et le troisième en 2011, à un scénario fiction de victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2012).

Il a récemment publié « Programme Lys Noir pour celui qui en voudra » ainsi qu’une Lettre ouverte à Houria Bouteldja.

Une réflexion sur “À propos

  1. Lucide et clairvoyant, et par dessus tout, un style polémique et ardent que requiert tout vrai combat idéaliste! Vous êtes les plus modernes des anciens, et sans aucun doute les plus talentueux, merci infiniment pour vos papiers.

    Salutations révolutionaires,

    L’obscur gaspard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s